La réforme de l’ex Pharmacie de la Santé publique de Côte d’Ivoire en 2013 voulu par le Gouvernement ivoirien et encouragé par nos partenaires au développement a constitué un tournant important pour le secteur sanitaire ivoirien. Les résultats 3 années après sont visibles même si les attentes de nos clients, les établissements sanitaires publics et parapublics et des populations sont encore nombreuses.

L’évolution constante de notre taux de disponibilité (281 références catégorisées en disponibilité continue) facilitée par la confiance renouvelée de nos fournisseurs et par l’accroissement de nos capacités de stockage, grâce à l’appui constant de nos partenaires techniques et financiers, nous rassure que nous avançons dans le bon sens.

Par ailleurs, les projets identifiés dans notre plan stratégique triennal 2016-2018, en cours actuellement, notamment l’amélioration de la traçabilité des médicaments, de notre système d’information, le renforcement de l’assurance Qualité et la déconcentration des activités par l’ouverture d’agences régionales nous permettront à terme plus efficace dans la réponse à donner aux attentes de nos clients.

A cela s’ajoutent des opportunités telles que l’opérationnalisation du Comité National de la Chaîne d’Approvisionnement du médicament (CNCAM), la réforme de la Direction de la Pharmacie, du Médicament et des Laboratoires (DPML), le renforcement des capacités du Laboratoire National de Santé publique et la reforme hospitalière.

Le travail nous attend et notre volonté n’a jamais été aussi forte de réaliser notre mission sociale de rendre disponibles de façon permanente des médicaments de qualité dans tous les établissements sanitaires publics et parapublics en Côte d’Ivoire et accessibles financièrement aux populations, surtout les plus défavorisés. C’est notre mission et nous nous engageons depuis 3 ans déjà à la mener à bien, mais nous ne pouvons y arriver sans le concours, au-delà de notre ministère de tutelle et de nos partenaires, des :

  • établissements sanitaires publics, clients de la Nouvelle PSP Côte d’Ivoire avec qui nous voulons au-delà de la relation commerciale, établir une relation privilégiée faites d'échanges conviviaux, de remarques constructives et d'encouragements à mieux faire.
  • populations vivant en côte d’Ivoire bénéficiaire finale de nos prestations que nous invitons à se détourner des médicaments de la rue et se tourner vers les pharmacies des établissements sanitaires

Afin que notre slogan « des médicaments de qualité accessibles à tous », ne soit pas qu’un slogan mais plutôt une réalité pour le bonheur de nos populations.

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2017 A TOUS !

Professeur YAPI Ange Désiré.

Directeur Général