Un organigramme adapté au besoin de satisfaction des structures publiques de santé permet de concilier la mission de service public et les impératifs d’une gestion de type commerciale.